Berlin Gourmand XXXII

SCHILLER BURGER WEISSENSEE

schiller

J’avais découvert Schiller Burger à Neukölln il y a quelques années et j’avais beaucoup aimé, quand j’habitais à Friedrischain, un de ceux du quartier livrait à domicile et je commandais de temps en temps. Le jour où j’ai récupéré les clés du nouvel appart, je suis allée me balader dans mon nouveau quartier et j’ai vu qu’il y avait un Schiller Burger. J’y vais de temps en temps, ça fait une pause déjeuner sympa. Donc, celui de Weißensee se trouve tout près du lac, juste à côté de l’arrêt de tram Albertinenstr (M4, 12, M13). La formule Schiller fait ici aussi son effet, de la viande de qualité (je n’ai pas testé les options végétariennes/vegan) cuite comme il faut, bien juteuse, des ingrédients frais, ils proposent aussi des frites de patates douces (j’adore), un personnel sympa. Les prix peuvent paraître élevés pour un burger à Berlin, mais ça les vaut, c’est une explosion de saveur dans la bouche.

DUE EMIGRANTI

emigranti4

Une nouvelle adresse à Schöneberg, Due Emigranti est un restaurant italien aux accents sardes au vu du menu. Pas très loin de U Eisenacher Str c’est un sympathique petit restaurant avec un personnel principalement (exclusivement ?) italien qui propose un menu alléchant.
Ils proposent de nombreuses spécialités sardes, je me rapelle avec délice la bonne cuisine de l’île à laquelle j’ai goûté lors de mon voyage en Sardaigne il y a quelques années. En entrée, j’ai pris un carpaccio de bœuf, excellent, bien rafraîchissant. Ensuite des gnocchis sardes avec sauce tomate, saucisse sarde et pecorino. Les gnocchis avaient une forme de vers, original, en tout cas, excellent. Les filles ont pris des ravioles, dont une avec sauce tomate-canelle et elles ont adoré. Une autre a pris un plat d’entrées, alors c’est pas une entrée pour une personne, assez pour partager à deux ou pour servir de plat principal, pour ce plat on choisit ce qu’on veux dans la vitrine réfrigérée et elle s’est régalée. A priori les desserts sont bons. Aucune de nous n’a pris de pizza, mais je les ai vues passer chez les autres clients, elles sentaient bon et avaient l’air bonnes et à pâte fine. Faudra que j’y retourne pour m’en assurer !
Les prix sont corrects, le service excellent, le personnel est très sympa, un des meilleurs restaurants italiens que j’ai pu tester à Berlin.

CAFÉ SEEBLICK

xpr_1689

Peu avant Noël, je suis allée au Café Seeblick de Prenzlauer Berg, près de Kollwitz Platz. C’était dans un cadre professionnel, mais détendu. Nous étions une grande tablée et le service était tout de même rapide, du moins compte tenu de la taille du groupe. Service très cordial et personnel très sympa d’ailleurs.
Cadre rustique, décontracté, une bonne ambiance sympathique. La carte est assez fournie niveaux boissons et quelques plats classiques sont servis, peu de choix pour les végétariens, mais il y en a tout de même. J’ai pris les spätzles au fromage, très bon. Les prix sont abordables. À refaire.

Publié dans Berlin - Où manger ? | Laisser un commentaire

La Marmotte a lu : L’Épée de l’Arckon de D.P. Prior

arckonSi, comme la Marmotte, vous avez aimé L’Élève du Philosophe et Le Septième Cheval, vous devriez aimer le premier volume de la série Shader de D.P. Prior L’Épée de l’Arckon. Commençons par voir de quoi il retourne grâce à la quatrième de couverture :

Un homme de prière destiné au combat.

Deacon Shader est plein de contradictions. Formé pour la sainteté, il est également le guerrier le plus mortel de sa génération.

Quand la peste frappe le cœur de la ville de Sarum et que l’Abbaye de Pardès est attaquée par une armée de morts-vivants, Shader est projeté sur la ligne de front d’un conflit vieux comme le monde.

Les fragments éparpillés de l’artefact qui avait condamné l’ancien monde, restés cachés pendant près d’un millénaire, refont surface et un ancien ennemi vient les réclamer.

Des armées croisent le fer, de la magie noire est invoquée et une science destructrice menace de défaire toute la création.

C’est le temps du Déliement pour lequel Shader a été préparé depuis son enfance. C’est un temps qui testera les limites de sa foi.

L’aventure commence avec le tournoi pour l’Épée de l’Arckon et se poursuit en Sahul, à l’autre bout du monde. L’histoire est très bien ficelée, des rebondissements et des tournures inattendus, j’ai devoré le livre, bien écrit, palpitant, et la fin… Oh je n’en dis pas plus, mais, wow, il me tarde de lire le livre 2 ! Alors, avis aux amateurs de fantasy, si vous aimez les univers parrallèles, les combats épiques, les morts-vivants, l’humour et la magie, vous devriez aimer ce livre.

Publié dans Les lectures de la Marmotte | Laisser un commentaire

Bruncher à Berlin VII

KAFFEE AM MEER

am-mehr2

Un jour, avec une amie nous sommes allées nous balader du côté de Schöneberg, sur le chemin du retour nous nous sommes arrêtées dans le Bergmankiez pour déjeuner, une expérience râtée qui nous a laissé sur notre faim. La rue Bergmannstraße étant remplie de cafés sympa, nous nous sommes offerts un bon dessert au Kaffee am Meer. Les gâteaux avaient l’air bien appétissants, les plateaux petit-déjeuner que l’on a vus passer avaient l’air sympa, le menu était bien alléchant. Au final, nous avons toutes les deux pris des gaufres avec cerises chaudes et chantilly.
Le café est très sympa, bon service, les gaufres étaient vraiment excellentes, le dessert était sauvé ! C’est assurément un très bel endroit pour un petit-déjeuner dans le coin, il est d’ailleurs servi jusque 17 heures.

HELGA

helga1

Quand j’habitais encore à Friedrichshain, j’aimais bien aller prendre le petit-déjeuner au café Helga sur Straßmannstraße, arrêt M10 du même nom, non loin de S Landsberger (même si je suis un peu plus loin, cela ne m’empêchera pas d’y retourner). Ils ont une belle carte pour bien commencer la journée : plateaux sucrés avec par exemple salade de fruit, nutella, confiture, croissant ; plateaux fromage et/ou charcuterie ; œufs brouillés (j’adore ceux au fromage de montagne) ; bagels. J’aime aussi beaucoup leur chocolat chaud, on vous sert le lait chaud avec des pépites de chocolat pour doser soi-même.
Le personnel est très sympa, le café est calme et confortable, assez petit, alors si vous venez en gros groupe, réservez !

CAFÉ MIRBACH

mirbach

Peu après m’être installée dans mon nouveau quartier à Weißensee, j’ai découvert un endroit sympa pour le petit-déjeuner : Café Mirbach, non loin du lac. Si on oublie la musique (schlager, magnifique), c’est un joli endroit, le menu petit-déjeuner est très alléchant, diverses assiettes pré-définies, possibilité de composer son petit-déjeuner également, œufs au plat ou brouillés, crêpes,… Les œufs brouillés sont bons, les crêpes sont délicieuses, petit bémol pour le croissant qui est un « laugencroissant », genre une mauricette version croissant.
Super accueil et service, prix plus que raisonnables, ils ont également un buffet brunch le dimanche et offrent aussi déjeuner, dîner, gâteaux, cafés et autres boissons chaudes, etc. J’y retournerai certainement.

Publié dans Berlin - Où manger ? | Laisser un commentaire

Berlin Gourmand XXXI

MUSE

muse-8

Dans ma quête de bons burgers à Berlin, j’ai, il y a quelques temps déjà, découvert Muse, un restaurant de Prenzlauer Berg près d’Immanuel Kirche, entre Alexander Platz et Danziger/Prenzlauer.
Personnel très sympa, très bon accueil, excellent daiquiri en apéro. J’ai pris une tortilla espagnole en entrée qui était excellente, ils ont des petits plats à combiner en plus des burgers qui peuvent aussi faire office d’entrées. Pour le burger, il y a plusieurs choix pré-définis, mais aussi l’option de le faire soi-même en commandant les divers ingrédients et toujours la possibilité de remplacer le bœuf par un truc aux champignons. J’ai pris un burger fromage et bacon, le côté original c’est qu’ils amènent le burger en kit : le pain, la sauce, les garnitures et le steak, avec ou sans fromage, sur un poelon, grillant encore, donc quand on le veut saignant, faut pas traîner. Personnellement, je préfère mon burger servi déjà tout fait. En tout cas, la viande était excellente, le bacon bizarre mais pas mal et les frites de patates douces bien bonnes.
Les prix restent raisonnables, une adresse assez sympa, à refaire.

SAIGON GREEN

img_5388

Il y a quelques temps, pour le repas d’au revoir d’une amie quittant Berlin, nous sommes allées dans un restaurant vietnamien de Schöneberg, Saigon Green, près de Savigny Platz.
Ils proposent des petites portions de diverses spécialités, ce qui permet de goûter facilement à plusieurs choses, de partager. Bon, pour moi, étant très difficile, le choix était restreint. J’ai pris des brochettes de poulet, servies avec une sauce aux cacahuètes, heureusement à part car ce genre de sauce est à mon goût trop pâteuse. J’ai également pris du canard avec une sauce hosin, très bon, même si un peu fort. Les filles ont pris des soupes, des petits plats avec du poisson, des crevettes, des légumes, toutes étaient ravies. Ils ont également des boissons maisons dont des milkshake, apparement pas mal du tout non plus.
Le service est excellent, les serveurs très aimables et les prix abordables.

BERLIN BURRITO COMPANY 

burrito

Cet automne, une amie m’a traînée jusqu’à Schöneberg, entre U Nollendorfplatz et U Eisenacher Str. pour aller dîner chez Berlin Burrito Company, qu’elle considère comme les meilleurs burritos qu’elle ait mangés à Berlin. Et c’est vrai qu’ils sont bons !
Le cadre est pas mal du tout, le personnel est super sympa (et patient avec les gens qui comme moi ne savent pas trop ce qu’ils veulent). On peut créer son propre burrito (ou quesadilla), choisir le niveau d’épice, j’ai demandé pas trop épicé et c’était quand même fort pour moi, y’a le choix entre poulet, bœuf et végétarien, avec ou sans crème et/ou fromage, deux sortes de riz, deux sortes de haricots,… Les ingrédients sont frais, le résultat est succulent. Ils ont aussi des chips tortilla si on veut, des desserts originaux, comme du snickers frit, mais ça j’ai pas testé. Et les prix sont plus qu’abordable. Ils ont aussi une filiale à Mitte chez qui je commande de temps en temps en livraison qui fait également de bons burritos et autres.

PS : la photo vient de leur page Facebook et ils ont eu la gentilesse de m’autoriser à l’utiliser.

Publié dans Berlin - Où manger ? | Laisser un commentaire

Cocktails à Berlin III

Trois nouvelles adresses pour de bons cocktails dans la capitale allemande.

LIMONADIER

img_20160106_205028

Commençons avec Limonadier à Kreuzberg, près de la station Mehringdamm. L’accueil et le service y sont excellents, le cadre est très agréable avec une ambiance art déco. La carte des cocktails est tout sauf classique, car même les classiques sont revisités. Et comme le nom l’indique, ils font aussi leur propre limonade.
J’y suis allée une seule fois jusqu’à présent et j’ai pris un Kaleidoscope, un vrai bonbon liquide ! Avec rhum, framboise, vanille, violette, citron. Excellent ! L’amie avec qui j’étais a pris un Nautilus Daiquiri, un cocktail plus amère, avec du chocolat, je ne suis pas fan de liqueur au chocolat, mais j’y ai goûté et on ne le sent pas vraiment, tout est bien équilibré, pas mal du tout.
Certes les prix peuvent paraître élevés pour les standards berlinois (9-11€ le cocktail), mais cela les vaut. Vraiment une belle adresse.

MEISTERSCHÜLER

20160626_223022

Passons ensuite à Meisterschüler, près de la station Friedrichstraße, en bord de Spree.
Je ne compte qu’une visite à mon actif, mais je compte bien y retourner. La carte est bien fournie, le choix fut dur, j’ai opté pour un Pisco Sour sans blanc d’oeuf, pas de soucis pour le petit changement, très bon, bien rafraîchissant, ils ont également de bons cocktails fruités, des options plus amères, plus fortes et aussi sans alcool. Les prix sont ok, le service est bon, les serveurs super sympa. Je suis passée à l’intérieur dont le décor est très sympa. Et puis l’été sur la terrasse, vue sur la Spree, la tour de la TV, etc, c’est vraiment pas mal.

MISTER HU

misterhu

Finissons par un bar que j’ai découvert à la fin de l’été, Mister Hu, pas loin de U Eisenacher Str. Le temps était au beau et nous avons pu nous mettre en terrasse, la rue n’étant pas très passante, c’était agréable.
Le serveur est super sympa, ils nous a directement servi un verre d’eau, ensuite vient la partie difficile : choisir sur la carte bien fournie et alléchante. J’ai pris un Dirty Harry, avec rhum, jus de pomme, sirop d’érable, entre autres, très rafraîchissant, ça se boit vite, mais c’est assez fort. Ma copine avait un cocktail à base de vodka vanille, menthe, glace pillée, aussi très sympa. Avec ça on a eu le droit à des curly et autres gâteaux apéro puis du pop-corn, mais salé, bah. Les prix sont ok, cependant, on a pu profité de l’happy hour. L’intérieur a l’air pas mal non plus. Une belle découverte.

Publié dans Berlin - Où sortir ? | Laisser un commentaire

Osteria del Bivio, Schuttrange, Luxembourg

bivio-by-nightComme à chaque passage en Lorraine, je fais toujours une incursion au Luxembourg pour rendre visite à des amis. On s’est donc fait un petit repas entre filles dans une excellente pizzeria de Schuttrange, Osteria del Bivio.

Le cadre est sympa, des beaux murs de pierre, une atmosphère agréable, des serveurs sympa, un bon service et une carte très alléchante. Une de mes amies qui y va de temps en temps disait que les cordons bleus sont excellents. Ce soir-là, on a toutes les trois pris des pizzas. J’ai pris une simple pizza Regina avec jambon, champignon, œuf, une pâte bien fine, cuite au four à bois, un vrai délice. Ils font également des pizzas de saison, j’avais notamment hésité avec une pizza grison et raclette.

En dessert, je voulais des profiteroles, mais par peur de ne pas finir je me suis tournée vers le moelleux au chocolat avec une bonne glace vanille et un cœur bien coulant, excellent. Leur dame blanche est également impressionnante.

Les prix sont corrects, une belle petite adresse.

Publié dans Luxembourg | Laisser un commentaire

Balade glacée à Retonfey (Moselle)

J’ai passé Nouvel An dans ce petit village à l’est de Metz et le 1er janvier je suis allée me balader dans le froid. Le givre couvrait les arbres, les champs étaient saupoudrés d’un blanc brillant, créant ainsi un paysage magnifique. Suivez-moi à travers les rues du village en passant par la mairie et son église et entre les champs qui s’étendent à perte de vue.

1 8

9 10

17 22

28 32

PLUS DE PHOTOS

Publié dans Lorraine - Découverte de la région | Laisser un commentaire

Lorraine Gourmande IV

Deux nouvelles adresses gourmandes en Lorraine testées lors de mon récent séjour en France.

LE CHALET (AMNÉVILLE)

20170103_125254

Au tout début de l’année, je suis allée à la Villa Pompéi à Amnéville-lès-Thermes pour profiter des bienfaits de l’eau et me faire masser. Après cela, avec mes parents, nous avons décidé de déjeuner dans le centre thermal et sommes allés au snowhall pour goûter à la cuisine du Chalet. Un restaurant au style rustique avec vue sur la piste de ski intérieure. Comme on peut s’y attendre, ils sont principalement spécialisés dans les plats à base de fromage, sur les vidéos qui passent les raclettes et fondues ont l’air bien sympa.
J’ai pour ma part opté pour la tartiflette, accompagnée de salade et d’un peu de charcuterie, taille correcte, ni trop, ni trop peu. Très bonne, ils ont pas été radins sur le fromage (tant mieux). Ma mère a bien aimé sa saucisse de morteau sur gratin de crozet au reblochon (aussi avec salade et charcuterie), cependant la saucisse était un peu sèche sur l’extérieur. Mon père a pris un petit jarret de porc avec patates au four et sauce munster et a bien apprécié aussi.
Bon service, le boss est super sympa et les tarifs sont corrects. Ce n’est certes pas de la grande cuisine, mais c’est bon, une bonne option dans ce coin touristique.

 

100 PATATE (METZ)

20170108_134010

Juste avant de rentrer à Berlin, je suis allée déjeuner avec un couple d’amis et leur fils au restaurant 100 Patates au centre-ville de Metz. J’étais allée à celui de Thionville il y a environ 1 an, j’avais bien aimé, et les critiques du restaurant messin étaient dans l’ensemble très bonnes. On avait prévu d’y aller le samedi soir mais en raison de pluies verglaçantes on a reporté au dimanche midi et le restaurant était peu rempli.
Pour les enfants, ils donnent une feuille de jeux, des crayons et des bonbons à la fin et ils ont bien sûr un menu adapté. En apéro j’ai pris un Fun on the Beach, plus ou moins comme un Sex on the Beach, pas mauvais du tout. En entrée, R. et moi avons pris l’assiette de charcuterie, après coup on s’est dit qu’on aurait dû la partager car c’est copieux, très bons produits. V. a pris la salade vosgienne, qui est aussi très copieuse. Ensuite, j’ai pris la fondue savoyarde maison, la fondue est dans une mini cocotte servie avec des mouillettes croustillantes, du jambon blanc, une patate au four, sauce ciboulette et salade. Belle portion que j’ai eu du mal à finir, mais délicieux. V. a pris le burger 100 patates avec la viande entre deux grosses galettes de pommes de terre râpées, très bon. Et R. a pris l’énorme burger dans du pain, aussi bon mais trop copieux. Du coup, pas de dessert.
Le cadre est sympa, une déco révélant l’amour des patates, un personnel très sympathique, service assez rapide, prix corrects, à refaire !

Publié dans Lorraine - Où manger ? | Laisser un commentaire

Que graterais-je en 2017 ?

20161217_110313Pas de nouvelle année sans projets de voyage ! Sur la photo, la mappemonde à grater installée au-dessus de mon bureau. Comme on voit, il y a encore beaucoup à grater. Et cette année, je ne pense pas grater beaucoup de chose, voir peut-être rien du tout.

Sûrement un court de séjour de 2 jours à Magdebourg ou à Rostock en février, peut-être un voyage mystère en Europe en septembre et j’espère les marchés de Noël en Bavière ou en Alsace début décembre.

J’essaie de mettre de l’argent de côté pour les grands projets que sont l’été au Québec en 2018, Cuba en 2019 puis le Pérou, ainsi que l’Antartique et la Patagonie dès que possible, si possible dans moins de cinq ans. Du coup, je réduis un peu les petits voyages, mais il y a encore tant à découvrir sur notre petite planète !

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La Marmotte a lu : Le Septième Cheval, D.P. Prior

7echevalLe Septième Cheval de D.P. Prior est le deuxième livre de la série Les Origines de Shader et donc la suite de L’Élève du Philosophe. Un roman court idéal pour passer le temps lors d’un court trajet ou pour quelques heures à la plage, dans un parc, ou ailleurs bien sûr.

Le résumé, tiré de la boutique Amazon :

Pendant des siècles, la Vérusia, une tache au cœur de l’empire du Templum, est restée silencieuse.

Mais quand un messager arrive dans la ville sainte d’Aeterna, apportant la nouvelle que les forteresses le long de la frontière ont mystérieusement été abandonnées et que les trois cents hommes de la garnison de Trajinot ont été empalés à l’extérieur des remparts de la ville, il paraît clair que le Seigneur Liche a repris du service.

Alors qu’une armée de morts attend, abritée par les arbres noirs de la Schwarzwald, le Templum réunit ses troupes pour partir en guerre.

Le Capitaine Deacon Shader mène le Septième Cheval, une troupe de cavalerie lourde qui tend à être vue comme obsolète. Leur devise : une charge, une chance. Si le moment est bien choisi, le cours de toute bataille peut être renversé, mais si l’on se trompe, tout pourrait être vite fini.

Quand les deux forces s’affrontent devant les murs de Trajinot, ce ne sont pas seulement des hordes de morts-vivants que le Templum doit affronter. Une terreur tangible empoisonne l’air, faisant sombrer des soldats chevronnés dans la panique.

Seuls les chevaliers des Élus ont la discipline nécessaire pour ne pas flancher, même si affronter une peur ne signifie pas qu’elle ne vous blessera pas. Et pour Shader, il y a des choses bien pires que les blessures physiques.

Shader a grandi, il est devenu un Élu, un preu chevalier, pieux et courageux. Une histoire palpitante, un personnage attachant, d’horribles monstres,… Une bonne recette en somme, d’autant plus que le style de l’auteur est très agréable, il nous plonge directement dans la guerre entre les Élus et les créatures du Seigneur Liche.

Publié dans Les lectures de la Marmotte, Non classé | 1 commentaire