Christmas Garden Berlin

Pour la deuxième année de suite, le jardin botanique de Berlin organise le Christmas Garden pour les fêtes. J’avais loupé le coche l’an dernier alors vendredi, avec deux amies, nous avons fait un long voyage vers Dahlem (j’exagère à peine, plus d’une heure de trajet vu que l’on vit toutes dans la partie Est de la ville et que le jardin botanique est à l’Ouest).

Le chemin de l’entrée comporte déjà de jolies lumières et nous amène aux portes des serres, que l’on ne peut pas visiter, et les premiers stands de vin chaud et de saucisses où tout le monde se presse… quelques mètres plus loin d’autres stands avec beaucoup moins de monde offrent aussi de quoi se réchauffer en version liquide ou solide, alors armées de gaufres, nous nous mîmes en route vers le chemin de ronde.

Le parcours de lumière est joli, de bien belles installations avec de la musique de saison diffusée par hauts-parleurs, des stands de vin chaud et autres boissons à intervalles réguliers. Une balade dans le froid très agréable, j’imagine que ce serait encore plus sympa avec de la neige.

De retour près des serres, nous sommes montées au restaurant nous asseoir au chaud pour une dernière boisson, dehors il y a une petite patinoire avec location de patins pour combler les envies de glisse, mais nous n’avions pas de telles envies.

C’est certes un beau parcours, mais le prix est exagéré, l’entrée est à 17€ la semaine et 19€ le week-end, contre 6€ pour le reste de l’année. C’est cher pour ce que c’est. Si encore il y avait de la musique live, des animations, des spectacles,… Et que les serres étaient ouvertes aussi. C’est une simple balade nocturne dans un parc illuminé, superbe certes, mais bien trop cher. Je suis bien contente de l’avoir fait, mais à moins qu’ils ne baissent le prix ou ajoutent des animations, je ne pense pas y retourner l’an prochain, aussi joli cela soit-il.

>>PHOTOS<<

Publicités
Publié dans Berlin - Découverte de la ville | Laisser un commentaire

Nouvelle catégorie : les marchés de Noël berlinois

J’ai déjà exploré de nombreux marchés de Noël de Berlin et des alentours, alors pourquoi ne pas tous les réunir en y ajoutant bientôt d’autres découvertes ?

 

 

Publié dans Berlin - Marchés de Noël | Tagué | 1 commentaire

La Marmotte a lu : Obscure Vision d’E.J. Stevens

J’ai récemment découvert une nouvelle auteur excellente, E.J. Stevens avec le premier chapitre des aventures d’Ivy Granger, Obscure Vision, un livre de fantasy urbaine excellent.

D’abord, la quatrième :

Bienvenue à Harborsmouth, où les monstres marchent dans les rues sans être vus par les humains… sauf ceux dotés de seconde vue, comme Ivy Granger.

Il y a certaines choses qu’il vaut mieux ne pas voir…

La seconde vue d’Ivy Granger donne enfin un sens à sa vie. Ivy et sa meilleure amie La Poisse ne nagent certes pas dans l’or, mais leur agence d’investigation paranormale aide à payer les factures, la plupart du temps. Leur seule inquiétude est l’ennui d’une journée calme et le client fou occasionnel… jusqu’à ce qu’un démon frappe à leur porte.

Les démons ne sont jamais bon signe.

Un avocat démon représentant les fées marines ? Des choses plus étranges se sont produites. Et les choses sont sur le point de devenir bien plus étranges alors qu’un cauchemar assoiffé de sang se jette sur la ville de Harborsmouth.

Le sang coule dans l’eau…

Les kelpies ont la réputation de manger des humains. Malheureusement, les kelpies sont les clients. Quand une fée Unseelie aussi maléfique hante les eaux de votre ville, il faut prendre de difficiles décisions.

Le moindre de deux maux…

 

Un style dynamique qui nous plonge dans un monde fantastique dont on ne soupçonne pas l’existence. Beaucoup d’humour et du suspense, des personnages attachants, une histoire que l’on a du mal à poser, j’ai dévoré ce bouquin et le conseille vivement. Et j’attends la suite avec impatience !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Carnet de voyage : Wismar (2/2)

Dimanche 12 novembre 2017
13h30
Glut und Rauch, Wismar

Hier soir je suis allée dîner pas très loin de mon hôtel, au New Orleans, restaurant/bar américain, je suis arrivée assez tôt, vers 19 heures et j’ai eu la dernière table de deux de libre. Des musiciens répétaient et faisaient leurs réglages, je me suis donc dit chouette, un petit concert avec mon repas. Mais ils sont ensuite vite partis.
Je commande un cocktail bien fruité et un bon steak bien tendre, le restaurant se remplit de plus en plus. Alors que j’attends pour commander mon dessert, deux femmes demandent à moi et au monsieur seul à côté si elles peuvent s’asseoir avec nous et qu’ils sont quatre, pour moi, pas de problèmes. Deux couples d’environ dix ans mes aînés, forcément entre le fait qu’ils soient là entre amis et que je sois timide on a pas trop discuté.
Quand la serveuse m’apporte mon dessert (un bon gâteau chocolat et noix de pécan) et mon cocktail (sans alcool avec plein de jus de fruits, mais super épais, j’ai pas aimé), je lui demande s’il y a quelque chose de spécial ce soir et elle me dit oui, c’est Honky Tonk (genre je devrais connaître) et la musique commence bientôt. J’apprends ensuite via un flyer de mes voisins de table que Honky Tonk est un festival de musique dans des bars de la ville, ça coûte quinze euros, mais on ne m’a rien demandé jusqu’à présent. Le musique ne commence toujours pas, le programme c’est les tubes des quarante dernières années, c’est vaste. J’ai mal au crâne et je ne suis pas à l’aise seule dans un bar, même si y’a des gens à ma table, la serveuse est difficile à repérer et puis la musique commence alors au lieu de payer je commande un rhum. Celui que je voulais, ils en avaient plus assez pour une dose complète donc ils me l’ont offert et j’en ai commandé un autre, la musique est sympa, bonne ambiance dans le restaurant. Au deuxième rhum (ou troisième), je socialise un peu avec mes voisins en trinquant, mais à la pause du groupe je décide de retourner à l’hôtel et une de mes voisines demande si elle peut avoir mon cocktail (pas bon) si je le bois pas, OK… Une soirée solo assez sympa, j’ai pas mal pris sur moi pour rester, un jour peut-être j’arriverai à socialiser avec des gens en voyageant seule.

Ce matin, je me suis levée un peu plus tard que prévu, au son de gens parlant dans des talkies, je regarde par la fenêtre, y’avait un tournage de la série policière SOKO Wismar sur le port. Petit-déjeuner à l’hôtel, bof, le truc classique. Puis je pars vers le port, voulant faire un tour en bateau à onze heures, au bureau d’Adler Schiffe elle me dit que ce n’est pas sûr qu’ils partent, il faut voir s’il y a assez de monde, le départ est prévu dans trente minutes, on verra, je me pose sur un banc près du bateau et quinze minutes après je vois des gens monter à bord, le capitaine ne sait pas encore s’il part et invite à prendre place au chaud, plus de gens arrivent et je m’installe en haut, le capitaine encaisse et c’est parti. Une petite balade d’une heure dans le port et la baie de Wismar jusqu’à la limite avec la Baltique puis demi-tour, avec commentaires et pas mal sur le côté port commercial, ils sont d’ailleurs en train de construire des bateaux de croisière grand luxe pour fleuves et océans. Le temps est resté sec, froid et venteux bien sûr.
Vers la fin, je suis allée me réfugier au chaud à l’intérieur. Jolie balade avant de m’attaquer à la vieille ville.

***

Dimanche 12 novembre 2017
17h
Train Wismar – Berlin

Après la sortie en presque mer, je suis allée explorer la vieille ville, de jour cette fois. La maison du patrimoine avec une exposition gratuite sur la ville, ses origines, ses briques, puis l’église Heiligen-Geist (du Saint Esprit) qui a priori avait servi d’hôpital. Puis j’ai pris la direction de l’église Saint George qui est absolument vide, c’est assez impressionnant. Pour trois euros, on peut prendre l’ascenseur et admirer la superbe vue depuis la plateforme (grillagée).
Puis ensuite, je suis allée voir l’église Sainte Marie, on peut visiter la tour pour trois euros, à chaque heure pile, il était 13h15 donc je me suis dit que je reviendrai à 15 heures pour la dernière visite de la journée. Direction alors la place du marché pour déjeuner chez Glut und Rauch avec un burger sympa, même si le bœuf était trop cuit à mon goût, avec frites de patates douces.
Pour digérer, petite balade sur la place du marché et ensuite pause sur un banc près de Sainte Marie en attendant l’heure de la visite de la tour. On était trois, enfin quatre avec le guide, un couple de retraités et moi, devinez qui a le plus galéré avec le million de marches ? Le guide était sympa et marrant, visite super intéressante avec de belles vues aussi sur la ville. Revenue en bas, mes jambes étaient en coton, je me suis posée dans une boulangerie pour prendre une boisson et m’asseoir avant d’aller voir l’église manquante : Saint Nicolas, déjà fermée passé 16h en hiver.
Donc, direction la gare pour mon train qui part vers 17h20. Wismar est une petite ville vraiment jolie, le vieux port et la vieille ville se font facilement en une journée, mais c’est une destination plutôt estivale avec je pense plus d’options de sorties en mer en été et l’île de Poehl n’est pas loin. Une petite escapade rafraîchissante dans tous les sens du terme, même si je me rends compte que je suis de moins en moins en forme, il va falloir y remédier pour les prochains voyages.

PHOTOS

Publié dans Wismar (2017) | Laisser un commentaire

Carnet de voyage : Wismar (1/2)

Samedi 11 novembre 2017
13h15
Restaurant Il Casale, Wismar

Me voici à Wismar pour un petit séjour en bord de mer Baltique. Après un long périple, je suis enfin arrivée. Ça a bien commencé, pour un trajet de normalement quinze minutes jusqu’à la gare de départ, je suis partie de chez moi cinquante minutes avant le départ de mon train et ça a été juste, le tram passe normalement toutes les cinq minutes et j’ai attendu quinze minutes, si j’avais utilisé mon cerveau je serais allée à pied jusqu’au S-Bahn en voyant afficher dix minutes d’attente. Après quelques minutes dans un tram bondé, le S-Bahn a lui aussi eu du retard… Arrivée à la gare de départ de mon train régional, rien d’affiché, j’ai dû remonter pour avoir les infos… Enfin, je suis sur le quai, le train arrive dans trois minutes, j’ai pas pris de petit-déjeuner, pas eu le temps d’acheter quelque chose en route, mon ventre n’est pas content.
Dans le train régional, je somnole et après un peu plus de trois heures, j’arrive enfin à Wismar, sous la pluie. J’espérais trouver un endroit où manger, assise et au chaud, à la gare, mais rien, j’ai donc pris la direction du Vieux Port où se trouve mon hôtel et je déjeune dans un restaurant italien juste en face.
Pourquoi Wismar ? C’est censé être une jolie ville côtière célèbre pour son architecture de briques, le centre est d’ailleurs classé à l’UNESCO. J’avais envie de m’évader un peu, alors j’ai laissé le PC et la tablette à Berlin, j’ai coupé Internet sur mon téléphone et je vais profiter de l’air marin jusque demain en fin d’après-midi.

***

Samedi 11 novembre 2017
17h40
Hôtel Am Alten Hafen, Wismar

Le resto de midi était sympa, pain à l’ail puis penne avec sauce crème légèrement citronnée et dés de poulet, pas mauvais du tout, c’est juste dommage qu’ils ne servent pas de parmesan avec, en même temps, j’aurais pu demander.
J’ai ensuite traversé pour aller à l’hôtel histoire de vider mon sac. Jolie petite chambre avec vue sur le port, grande salle de bain avec une cabine de douche assez large, top. Puis je suis allée me balader le long du port, le dernier bateau de touristes pour en faire le tour était parti, alors je me suis contenté de la version à pied et demain je prendrai la mer. Le temps était assez changeant, on a eu du soleil aussi. C’est très joli avec vue sur la ville et ses bâtisses rougeâtres au loin. Il y a un vieux bateau amarré, un cogue du moyen-âge, le Wissemara que l’on peut visiter gratuitement, enfin le pont extérieur, le reste je crois pas. A priori il est possible de voguer à son bord l’été. Là, j’ai juste admiré la vue depuis le pont supérieur en buvant un chocolat de pirate (avec du rhum), ils ont aussi café, thé et bien sûr vin chaud et grog.
Ensuite, j’ai visité la Baumhaus, littéralement la maison de l’arbre, un bâtiment hérité des suédois avec une exposition de bijoux bizarres en coquillage et bois. Puis je suis arrivée au bout de la promenade, avec vue sur le port commercial, j’ai donc fait demi-tour et me suis promenée de l’autre côté.
Là, entre mal de tête, de dos et de ventre (oui je suis en super forme en ce moment) et la pluie, je suis retournée à l’hôtel bouquiner et m’allonger. Une heure plus tard, à la tombée de la nuit, je suis allée faire un tour rapide dans la vieille ville, les rues étaient presque désertes, certaines complètement vides, avec quelques éclairages publics, ça créait une atmosphère fantomatique, presque glauque. J’adore. J’ai vu que les vendredis soirs ils font des visites guidées de nuit, à la lanterne, ça peut être sympa. J’ai repéré quelques restaurants sur le chemin, on verra un peu plus tard pour ça, et j’ai assez rapidement fait demi-tour, je visiterai la vieille ville plus en détails demain après mon tour en bateau.

Publié dans Wismar (2017) | Laisser un commentaire

Marmotte dans la vieille ville de Wismar

Église St George

Église Ste Marie

Place du marché

 

Publié dans Wismar (2017) | Laisser un commentaire

Marmotte dans la baie de Wismar

Balade matinale en bateau en bord de mer Baltique

Ouh, passagère clandestine…

 

Publié dans Wismar (2017) | Laisser un commentaire

Marmotte au Vieux Port de Wismar

Wassertor (Porte de l’Eau)

Zollhaus (Maison des Douanes) / Restaurant Il Casale

À bord du Wissemara

 

Publié dans Wismar (2017) | 1 commentaire

Berlin Gourmand 36

RÖTER JÄGER

Roter Jäger ou Chasseur Rouge sur la bien nommée Jägerstraße (Rue des Chasseurs) de Mitte près de Gendarmenmarkt vous invite dans une athmosphère cabane de chasseur à déguster des mets principalement de viande dont divers gibiers. J’ai goûté à la schnitzel (escalope de veau panée) géante, très bonne, avec une salade de patates tiède où les morceaux de cornichons sont assez gros pour être mis de côté. Ambiance et service sympathiques.

TERRA SARDA

Une excellente adresse de bonheur italien dans l’assiette aux accents sardes à Prenzlauer Berg. Après un an à passer devant régulièrement en tram, me rappelant les délices savourés lors de mon voyage en Sardaigne, j’y suis allée puis j’y suis retournée, plusieurs fois. Tout ce que j’ai goûté est excellent, pecorino grillé, gnocchi sardes avec ragoût viande/tomate, ravioli patate/menthe, pizza, fondant au chocolat. Un petit local bien agréable, excellent service et accueil, prix raisonnable, c’est en train de devenir une de mes cantines, dommage que ce ne soit pas ouvert entre midi, ce ferait un excellent endroit pour des pauses déjeuners.

TIRE-BOUCHON

Cet été je suis allée m’enfoncer dans Kreuzberg pour dîner chez Tire-Bouchon près de Schönleinstraße. Avec un nom comme ça, on pourrait penser que c’est un restaurant français mais c’est plus international. Ils ont des flamm’ qui sont apparemment bonnes, mais j’ai opté pour le pavé de bœuf, bien tendre, accompagné d’un bon gratin dauphinois. Leurs salades et plats de pâtes sont apparemment pas mal non plus. Atmosphère et service sympathique, pas trop cher, a priori une bonne sélection de vins également.

 

Publié dans Berlin - Où manger ? | Laisser un commentaire

Le Relais Campagnard, Vaudreching (Moselle)

Lors de mon dernier séjour lorrain, j’ai découvert un sympathique restaurant, Le Relais Campagnard, dans la campagne mosellane, à Vaudreching près de Bouzonville, entre Metz et Saarlouis, près de la frontière. Nous y sommes allés avec un grand groupe pour une grande occasion et le dîner était un délice. Foie gras, salade avec foie gras et magret de canard ou autres en entrée ont été grandement appréciés. Mon pavé de rumsteak était excellent, saignant comme demandé, un pur bonheur, les amateurs de poisson et de volailles ont également été ravis. Des produits frais et de bonne qualité. Petit bémol pour le plateau de fromage, au prix on aurait pensé qu’il était assez fourni et je l’ai pris à partager avec un autre convive, mais il y avait plus de salade qu’autre chose. Pour le dessert, les profiteroles étaient exquises et le reste a été également été dégusté avec plaisir.

Le service n’a pas été trop long, le personnel plutôt sympathique et l’accueil chaleureux. L’atmosphère est très agréable et la décoration sobre. Les prix sont raisonnables, notamment au vu de la qualité, une belle adresse en somme.

Publié dans Lorraine - Où manger ? | 1 commentaire